Read it in English!
Dossiers:

Accueil
Avions et vortex
Traînées d'un avion
Traînée induite
Vortex en action
Turbulences de sillage

Dispositifs actuels
Abrégé de l'invention
Brevet France & WIPO
Un résultat déterminant
Minix WAKENET2 France/Europe
Minix WAKENET2 USA
Photos d'essais
Vidéos d'essais
Minix et ses applications
Minix et les éoliennes - résultats
Expositions & Salons
Presse
Prix Henry FORD
Prix Roland PAYEN
Aviation commerciale
Avions gros porteurs
Avions d'affaire et légers
Avions de construction amateur
Le futur
On en parle sur le web
Bruit des éoliennes
Minix et les éoliennes - Résultat



Production européenne d'énergie éolienne - 2007

1 - 
2 - 
3 - 
4 - 
5 - 
6 - 
7 - 
8 - 
9 - 
10 - 
11 - 
12 - 
13 - 
14 - 
15 - 
16 - 
Allemagne
Espagne
Danemark
Italie
France
Royaume-Uni
Portugal
Pays Bas
Autriche
Grèce
Irlande
Suède
Belgique
Pologne
République Tchèque
Finlande
22.247 MW
15.145 MW
3.125 MW
2.726 MW
2.455 MW
2.389 MW
2.130 MW
1.747 MW
982 MW
871 MW
805 MW
788 MW
287 MW
276 MW
116 MW
110 MW





Production mondiale d'énergie éolienne - 2007

1 - 
2 - 
3 - 
4 - 
5 - 
6 - 
7 - 
8 - 
9 - 
10 - 
11 - 
12 - 
13 - 
14 - 
15 - 
16 - 
17 - 
18 - 
19 - 
20 - 
21 - 
22 - 
23 - 
24 - 
25 - 
26 - 
27 - 
28 - 
29 - 
30 - 
Allemagne
USA
Espagne
Inde
Chine
Danemark
Italie
France
Royaume-uni
Portugal
Canada
Hollande
Japon
Autriche
Grèce
Australie
Irlande
Suède
Norvège
Nouvelle Zelande
Egypte
Belgique
Taïwan
Pologne
Brésil
Corée du sud
Turquie
République tchèque
Maroc
Finlande
22.247 MW
16.819 MW
15.145 MW
7.850 MW
5.899 MW
3.125 MW
2.726 MW
2.455 MW
2.389 MW
2.130 MW
1.846 MW
1.747 MW
1.538 MW
982 MW
871 MW
824 MW
805 MW
788 MW
339 MW
322 MW
310 MW
287 MW
282 MW
276 MW
247 MW
191 MW
146 MW
116 MW
114 MW
110 MW



Minix - une réponse au rendement énergétique

Je vous rassure, ce n’est pas le nom de ce logiciel gratuit familier aux informaticiens dont le nom a été créé d’une fusion de deux mots : mi/nimes et U/nix d’Andrew S. Tanenbaum, ou encore un nouveau personnage du dernier film d’«Astérix/Obélix aux jeux olympiques» mais simplement la contraction de trois images : minimum, «i», et  «x».
Le « i » signifie l’induction, l’entraînement d’un fluide par un autre fluide communément appelé vortex,
le « x » c’est la lettre représentant la traînée, résultante de ce vortex, force qui s’oppose à l’avancement compensée par la traction/propulsion. Dans le cas d’un avion, seulement les ailes sont affectées par ce problème (33%de la traînée totale) par contre dans le cas d’une éolienne c‘est l’intégralité des pales qui est concernée.
Les gains seront différents suivants les adaptations, l’avion aura 6%, l’aile seule 18% et les pales d’éolienne 14%.

Le vortex est un réactif

Quand on pense vortex on pense toujours à quelque chose de très puissant qui tourne comme les cyclones, les ouragans, les tempêtes, les hurricanes, les tornades ou encore les typhons qui font ravages partout où ils passent. Dans le domaine de l’eau il y a aussi des vortex appelés communément tourbillons marins ou malstroms. Tout ceci se résume qu’à chaque fois qu’un vide se crée surtout dans notre atmosphère il laisse quelques fois des traces indélébiles. Celui qui nous intéresse c’est un vortex d’extrémités d’ailes ou de pales  fabriqué par nous.
La création du tourbillon marginal de bout d’aile ou de pale est provoquée obligatoirement par trois pressions. La première c’est l’élément dans lequel l’aile se déplace (pression de l’air local) la deuxième et la troisième sont provoquées par l’écoulement de la première sur le dessus et dessous de l’aile  (dépression et surpression) donnant une portance avec une incidence positive. Comme la nature a horreur du vide, ces deux pressions veulent se rejoindre pour cause de densité contraire et du fait que l’aile avance, « s’auto-alimentent » dans un mouvement hélicoïdal  très dense au départ du bord de fuite et qui se détend ensuite loin en aval.

Gains du Minix sur l'aérien

Le dispositif Minix a une forme cylindrique et compacte dont l’entrée au bord d’attaque ressemble à une plume d’oie taillée. Elle est suivie de fente(s) hélicoïdale(s) sur toute sa longueur.
Dotée d’une petite surface mouillée (surface intégrale en contact avec le fluide), deux fois plus léger qu’un winglet, sa fixation à l’extrémité de l’aile est très simple, peu onéreuse et le poids total de sa fixation ajouté au dispositif ne devrait pas excéder le 1/3 d’une fixation standard actuelle.
Vu sa forme,  par rapport aux efforts transversaux roulis/lacet, en dérapage, en glissade et dans d’autres domaines de vol, le lecteur n’aura pas de mal à comprendre et imaginer un avion qui en serait équipé.
Le Minix prend  toute son importance quand on parle de pollution, de sécurité ou d’économie, en effet, actuellement le parking des avions de transport représente à peu près 20.000 exemplaires dans le monde, plus de 2,5 milliards de passagers sont prévus en 2010 et concernant la pollution, les 8% du pétrole mondial consommé en 2006, multiplié par trois vous donne le tonnage en CO² !
Une étude a été faite par David ANDERSON, Directeur du service commercial BOEING, de ce que représente en gallons kérosène par an, 1% de traînée sur chaque sorte d’avions du groupe (la conversion en litres, en tonnes et en CO2 ont été calculés et rajoutés ensuite pour une meilleure réalité sur la pollution) :
BOEING 747 = 100.000 gallons = 378.541 litres = 302,8 T x 3,1 = 938,6 T de CO2
BOEING 777 =   70.000 gallons = 264.978 litres = 211,9 T x 3,1 = 656,8 T de CO2
BOEING 767 =   30.000 gallons = 113.562 litres =   90,8 T x 3,1 = 281,4 T de CO2
BOEING 757 =   25.000 gallons =   94.635 litres =   75,7 T x 3,1 = 234,6 T de CO2
BOEING 727 =   30.000 gallons = 113.562 litres =   90,8 T x 3,1 = 281,4 T de CO2
BOEING 737 =   15.000 gallons =   56.781 litres =   45,4 T x 3,1 = 140,7 T de CO2
D’après le dernier « Aerospace & defence News Headlines » 24300 avions supplémentaires sont prévus d’ici les 20 ans à venir ! Utopie ! On peut tout augmenter… Sauf le diamètre de notre chère planète ! L’emballement de cette machine à gagner de l’argent et à fabriquer des heures de vol commence à donner le vertige. Comment faire pour résoudre ce problème unique qu’est la démographie? Freiner le trafic aérien…C’est quasiment impossible, la courbe ascendante est de 5% cumulés chaque année, le transport en avion est devenu banalement incontournable ! A tel point qu’il est possible de faire un trajet à l’autre bout de l’Europe pour 20€ seulement…
Dans tous les cas de figure Minix peut rendre la vie plus agréable pour nos pilotes présents et futurs en apportant plus de sécurité aux routes aériennes (AWY) et aux zones de protection pour la descente et la montée des avions vers l’aéroport (TMA) secteur où la concentration du trafic aérien est la plus forte. Il faut savoir qu’un kilo de kérosène produit 3,1 Kgs de CO2. La technologie Minix apporte déjà aux derniers essais 6% de gains à Mach 0,8 (vitesse couramment utilisée par les avions de transport). 2008 donnera lieu à de nouveaux essais sur un nouveau Minix amélioré et atteindra, espérons le encore, de meilleurs résultats sur l’augmentation de la finesse et la diminution totale du vortex. Avec ou sans pétrole ce dispositif peut aussi contribuer au développement durable en diminuant le taux de CO2 en mettant l’accent sur le domaine des énergies renouvelables tels que les éoliennes ou les hydroliennes, domaine qui a l’avantage de fonctionner sans être lésé des différentes sortes de traînées comme celles d’un avion.

Gains du Minix sur l'éolien

Comment fabrique-t-on de l’énergie en utilisant la technologie Minix ?
En exemple avec le kérosène des avions, le gain % autonomie est égal au gain % traînée pour un déplacement parallèle au vent relatif c'est-à-dire que l’avion se déplace par lui-même dans un fluide gazeux presque inerte. Pour les éoliennes c’est différent, il n’y a pas de vent relatif mais un vrai vent qui souffle perpendiculaire aux ailes (pales) et non parallèle. L’aile d’un avion est cause alors que la pale d’une éolienne est effet du vent. Dans le premier cas le vent est relatif alors que dans l’autre le vent est actif.
Dans les deux cas on utilise des profils, soit d’ailes soit de pales avec des équations différentes mais le résultat revient au même : la traînée est représentée  par un vortex et la technologie Minix fonctionne de la même façon.
Aux derniers essais Minix de Mars 2008 sur une éolienne des plus standard actuellement les résultats très encourageants de l’ancienne version donne de 7 à 14% de gain pour des basses vitesses aux vitesses de 10m/s. Les dernières améliorations sur le design devraient atteindre pas loin de 20% de gain max !
Le gain pourcentage avec Minix sur pales d’éolienne se traduit de la façon suivante:
- économie matière à la fabrication de l’éolienne
- démarrage par vent plus faible
- diminution du bruit
- rendement énergétique constant toute l’année au prorata du % gain.
- installation et choix des fermes sur site plus faciles et plus nombreuses
- plus de problèmes de bruit avec les cétacés en mer du Nord.
- moins de problèmes avec Green peace
- installation des Minix peut se faire en « rétrofits », c'est-à-dire qu’on peut facilement équiper d’anciennes éoliennes déjà sur site, en sectionnant l’extrémité.


Prévision de l'éolien jusqu'en 2010

Bonn / Buenos Aires / Cape Town / Melbourne / New Delhi (WWEA) - L'énergie éolienne a poursuivi sa dynamique de croissance dans le monde en l'an 2006. 14.900 MW ont été ajoutés au cours de l'année écoulée résumant à une capacité installée de 73.904 MW d'ici la fin de décembre 2006. La capacité équivaut à ajouter un taux de croissance de 25%, après 24% en 2005. La version actuellement installée de capacité éolienne génère plus de 1% de la consommation mondiale d'électricité. Basé sur le développement accéléré, WWEA a augmenté sa prévision pour 2010 et s'attend désormais 160,000 MW à installer d'ici la fin de 2010.



Gains du Minix sur les autres applications

Le vortex dans l’air, la cavitation dans l’eau. 14 applications sont possibles cette technologie. Minix peut équiper les hydroliennes, les safrans, les stabilisateurs de bateaux, les gouvernes de profondeurs de sous marins, les hydrofoils, les ailerons, le système rotor LIPP, ect…
Minix fonctionne également sur les voitures de course en équipant les béquets aux ailes avant et arrières de Minix positionnés à l’envers, ce qui donne une portance contraire et un avancement plus rapide au prorata de sa vitesse. Le résultat donne une voiture collée au sol avec beaucoup moins de traînées donc plus rapide.






Distribution de vent et courbe de puissance


Minix Cleantuesday Eolien par aciddtic21




Dernière mise à jour : 5 Septembre 2017
280373 Visites depuis sa création | 2 visiteur(s) connecté(s)
Conseiller cette page | Imprimer cette page | Retour au début de la page