Read it in English!
Dossiers:

Accueil
Avions et vortex
Traînées d'un avion
Traînée induite
Vortex en action
Turbulences de sillage

Dispositifs actuels
Abrégé de l'invention
Brevet France & WIPO
Un résultat déterminant
Minix WAKENET2 France/Europe
Minix WAKENET2 USA
Photos d'essais
Vidéos d'essais
Minix et ses applications
Minix et les éoliennes - résultats
Expositions & Salons
Presse
Prix Henry FORD
Prix Roland PAYEN
Aviation commerciale
Avions gros porteurs
Avions d'affaire et légers
Avions de construction amateur
Le futur
On en parle sur le web
Un résultat aéronautique déterminant
pour l'économie et la sécurité


Enseignant en aéronautique, Christian HUGUES a mis au point et testé en soufflerie une maquette puis fait breveté un nouveau dispositif apportant:

- Une réduction sensible de la traînée induite,
- Une nette augmentation de la portance
- Une augmentation de la finesse
- Un allongement artificiel
- Un Vortex fluide

Nous avons pleinement conscience de ce que cette annonce a de surprenant et de quasiment impossible aux yeux de spécialistes mais:

·   L'office Européen des Brevets ayant détecté, bien entendu, des dizaines de tentatives au cours des dernières décennies, n'a cependant pu lui opposer la moindre antériorité gênante,

·   Les résultats émanant des essais de la Soufflerie Eiffel donnent pour le moins à réfléchir,

·   Il n'est pas rare qu'une nouveauté faisant rupture émane d'un inventeur hors des organes pilotes de la discipline,
·   Fréquent également que l'innovation apparaisse comme simple une fois découverte...

·   Enfin, seuls les résultats comptent !


Vitesses incompressibles

Minix©® Technologie, le 27 Décembre 2001 :

Après avoir essayé 22 prototypes différents en plusieurs campagnes de soufflerie, le dernier se révélait être le meilleur. Une nouvelle simulation numérique des écoulements autour d'une aile d'avion munie ou non du dispositif Minix devait confirmer ces essais qui se sont déroulés aux mêmes conditions d'écoulement d’un vol réaliste (vitesse de l'air de 100 m/s, Reynolds de 7.5 10+6, incidence de 4°). Aile trapézoïdale type moyen porteur "EUROPA", corde moyenne 1164 mm, allongement 8 (AR), effilement de 0.78, profil Dykins 12%.

Un rapport confidentiel de 25 pages donne les résultats suivants:
- une diminution de la traînée induite de 8%,
- une augmentation de la portance de 5,5%
- un gain de finesse de 2,4%
- une augmentation de 9% de l'allongement de l'aile
- un centrage du vortex sur le Minix,
- fluidité du vortex en sortie du Minix.

- Ces résultats pourraient être optimisés par une étude plus approfondie (modification de tous les bords d'attaque et de la fente hélicoïdale) de l'état de surface du Minix afin de limiter la traînée parasite et la traînée de forme.


Vitesses compressibles


Entre l’aile seule et la même aile équipée de Minix©® le pourcentage en plus sur la finesse est de:
La finesse (f) étant le rapport de la portance par la traînée Cz/Cx qui est également le rapport hauteur/distance ou les Kms qu’un avion peut parcourir en plané à partir de sa hauteur moteurs coupés.
(exp : la caravelle qui avait une finesse exceptionnelle de 21, moteurs coupés 10000 m au dessus de Marseille pouvait atterrir 210 Kms plus loin à Bastia en Corse)

- INCIDENCE à 1° :
- INCIDENCE à 1,5° :
- INCIDENCE à 2° :
- INCIDENCE à 2,5° :
- INCIDENCE à 3,5° :
23%
19%
18%
19%
13%


Ces incidences sont d’une manière générale l’angle de vol adapté en vol de croisière. A cette vitesse cet angle d’incidence oscille entre 2° et 3° et quelquefois 3,5°/4°.

Plus la masse de l’avion est grande plus la portance est grande
+ portance = + vortex = + traînée
+ le vortex est puissant + le danger est important

Avec une aile équipée de Minix à Mach 0,8 le vortex (bête noire de la sécurité) est toujours aussi linéaire et fluide qu’aux tests faits aux vitesses incompressibles.





Dernière mise à jour : 29 Septembre 2014
262540 Visites depuis sa création | 1 visiteur(s) connecté(s)
Conseiller cette page | Imprimer cette page | Retour au début de la page